Avant d'être adulte tu étais enfant...

Publié le par mari

 ...normalement ..
Je crois que toi comme moi, cher lecteur...nous aimons la bonne cuisine,
nous aimons innover au niveau gustative et surprendre nos
convives...mais voilà, nous ne sommes pas nés ainsi.
Non, un grand nombre de gastronomes adultes étaient des chipoteurs
d'assiettes enfants !
On a tous déjà vu des parents en venir aux mains pour faire avaler 1bouché
d'haricots vert à leur progéniture.Les repas deviennent un supplice pour ces familles,
il s'en suit des négociations de 3h avec chantage et menace pour obliger le
délinquant culinaire à finir son assiette !
Vous même lecteurs parents vous vivez peutêtre ce genre de supplice familial...
ouais, ça vous saoul grave, parfois la main vous démange...avouez !

Oui, mais faites un petit effort de mémoire, n'aviez vous pas vous même
vos petites phobies d'assiettes dans votre jeunesse ?
" Ma grande, de mon temps on était déjà content d'avoir kék'chose dans
notre assiette !
- Ouais, arrêtes voir ton barratin grand mère...tu vas pas nous faire
croire que tu te jetais sur la soupe aux pois cassés comme sur une barre
de Raider !"( ancêtre du twix pour les plus jeunes d'entre vous.)


Par exemple :
Ma Clairette de soeur détestait toutes les viandes " Y a des veines....y
a du sang qui coule dans mon assiette....ça a un goût pas bon"
Haussement de voix du pater, cris aigus de môman...Ok, la soeurette entre
2 sanglots, enfournait le morceau en bouche, machouillait et recrachait
discrètement une boulette de viande qui finissait sa course sous le bord
de l'assiette.
Evidement en débarassant la table, ma môman découvrait la supercherie
mais pour la bonne tranquilité familiale n'en disait mot.
Moi même, j'ai eu une période " non, non, pas de salade, ça passe
pas..." Ma solution : mâcher la salade, la garder en bouche genre
hamster et simuler une forte envie de pipi, pour la recrâcher dans les
toilettes...mais la chasse d'eau ma parfois trahit..." mais c'est quoi
cette herbe dans les toilettes ?"


Mais avec l'âge et les aléas de la vie on change : ma soeur a eu un
petit amis très carnivore...elle s'est adapté par amour...
J'ai une petite tendance à l'embonpoint...la salade verte est mon jocker !
La plupart des enfants détestent les épinards...une fois adulte les
raviolis ricotta-épinard nous comblent de bonheur...et le boudin ? Ben
attends un bon boudin blanc aux pommes ou un boudin noir aux
truffes....qui va encore en faire des boulettes à cacher sous l'assiette ?

Peutêtre mon mec ?...il déteste toujours tout ça...et je ne vous cache
pas que la main me démange de temps en temps...mais bon si on commence
comme ça dans un couple ça craint non ? Au début de notre histoire, je
ne m'aventurais pas sur ces terrains de "découverte légumesque" mais je
me privais...alors depuis peu..." ben si tes pas content...t'as des
pâtes et des pizza au congélo mon pote...t'es un grand garçon maintenant..."
Et puis par paresse le mec goûte et parfois aime...

- le pain aux légumes que même mon mec il l'a mangé :

1 oignon haché
1 courgette et 2 carottes rapées
les cuire 15 min à feu doux avec un peu d'huile d'olive
Battre 3 oeufs + 10cl de crème liquide + sel et poivre + ajouter les légumes et 2 cs de semoule.
Ajouter un peu de persil et du gruyère râpé.
Mettre dans un moule à cake et cuire à 200°C pendant 40min.
Servit avec une salade et du fromage blanc salé + ciboulette


Comme on dit en Lorraine j'ai bien ratché ( parlé) aujourd'hui !
Mais bon t'es pas obliger de tout lire par contre la recette n'hésites pas, c'est trop bon !!!

Publié dans assiettes gourmandes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

alexandra 24/05/2008 13:13

Ah non le boudin je peux toujours pas ! Ni le foie, les tripes, et le chou fleur. Par contre maintenant j'aime les crevettes et le chou !

Nat 23/05/2008 17:56

et le pire ... c'est qu'il est 17h55 et que j'ai déjà faim ... je pourrai les manger là maintenant de suite ces tranches de cake !

Nat 23/05/2008 17:52

Trop vrai tout ça !!! On m'a tellement forcée petite que j'ai le syndrome de l'assiette finie (un truc inventé par moi) qui signifie que je ne peux laisser mon assiette que vide ... et presque propre ! Alors mes louloutes non non non je les force pas ... faut juste qu'elles goûtent. Et ça leur évitera peut être d'avoir un mal de chien à fermer ce satané dernier bouton du jean ... qui à l'heure où j'écris est en train de me tatouer Levis dans le nombril ;-)

Céline 23/05/2008 12:15

Salut marie, je trouve ton article super drôle, ca me rappel beaucoup de choses, moi non plus je ne pouvais pas manger de salade et aujourd'hui j'adore ca. bises

labourgeosie 23/05/2008 09:42

je confirme prends ton lundi !!!